Partir en vacances c’est ouaffement bien, de manière éco-responsable c’est encore mieux ! En 2017, les français partiront en moyenne 1,9 semaine en vacances pour les vacances d’été.

Les efforts de mes amis citoyens menés toute l’année en termes de recyclage, de tri, d’écocitoyenneté et pour le choix de transports verts de doivent pas être relâchés sur le chemin de vacances !

Faire attention et veiller à ce que tous les gestes du quotidien soient éco-responsables est le bonheur de vacances réussies sous le signe de l’écocitoyenneté et ce même avec mes semblables. Pour résumer tout cela voici un petit récapitulatif des astuces à suivre. A observer avec un œil de lynx ! (eux aussi sont mes amis)

Je vous assure que le tri et le recyclage ne sont pas plus compliqués hors de chez vous. La période des vacances est le moment idéal pour utiliser des moyens de transport doux et non polluants (vélos, marche à pied,…) et prendre le temps de repenser vos habitudes de consommation.

En quelques mots, l’été n’est pas fait pour oublier toute les bonnes habitudes écolos et écoresponsables (ni même mes amis à quatre pattes d’ailleurs), bien au contraire. C’est la période idéale pour se rappeler toutes les solutions écocitoyennes que l’ont connait et pour apprécier les vacances avec le respect de l’environnement par-dessus tout.

Je vais donc vous divulguer le secret de quelques gestes simples pour des vacances éco-responsables :

  1. Une règle d’or pour profiter des vacances et penser à l’environnement : respecter la faune et la flore alentour
  2. Deux sacs réutilisables dans le coffre pour les courses, les piques-niques et éviter l’utilisation de sacs plastiques très polluants pour la nature, et dangereux pour les animaux (merci de pense un peu à nous aussi).
  3. Trois moyens de transports doux : le vélo, la marche à pieds et le skate-bord pour les plus agiles.
  4. Quatre moyens de consommer local : les commerçants de proximité, sur les marchés locaux, dans les tables d’hôtes de votre lieu de vacances ou allant en vacances chez l’habitant lors de séjour éco-touristiques.
  5. Cinq minutes par jour pour repenser ses habitudes de consommation, de transport et son mode de vie à l’année en ville ou en milieu rural pour repenser les bonnes habitudes éco-responsables à adopter toute l’année (trier plus ses déchets, privilégier les trajets à pieds et à vélo, consommer local, réduire l’impact carbone de ses activités…)

Laissez moi vous dire que les vacances éco-responsables sont à portée de « pattes » et pour tous les portes-feuilles ! Elles visent à diminuer l’impact écologique des activités touristiques pour laisser la planète respirer même l’été.