C’est en lisant un ouvrage de Maurice Lever « Le sceptre et la marotte », il y a plusieurs années que j’ai découvert avec une certaine stupéfaction que la ville de Troyes fournissait assez régulièrement, à une certaine époque, les Fous du roi !!!

Cela mérite explication !!!

La fonction de cet « amuseur » en quelque sorte est connue depuis l’Antiquité. Mais c’est à la période médiévale surtout que le fou du roi va se distinguer.

Vêtu d’un accoutrement et notamment de sa marotte, en apparence un spectre surmonté d’une tête de roi couverte de grelots, il a pour mission de se moquer du roi et même de ses visiteurs.

Il peut se permettre de dire des choses désagréables, il remet le Roi à sa place et devient en quelque sorte son sage.

Eh bien, notre bonne ville de Troyes a eu l’honneur de fournir à la Cour de France, un certain nombre de ces Fous. D’ailleurs Charles V a adressé une lettre au Maire de Troyes dans laquelle il écrit :

« A la bonne cité de Troyes … que son Fou étant mort, ils aient à envoyer un autre Fou, suivant la coutume. »

N’ayons pas honte !!!

Soyons plutôt fier de cette particularité, qui mêle ingénuité , candeur, originalité et surtout franchise, car ils étaient un peu les philosophes de leur temps !!!

D’ailleurs, entre nous, ne croyez vous pas que nos hommes politiques actuels auraient bien besoin parfois de se faire remettre en place par ce genre d’amuseurs ?!!!