Première ville en Europe qui concentre le plus de magasins d’usine, Troyes compte 4 centres de marques et 200 boutiques outlet.
Toute l’année, on y fait de bonnes affaires avec des réductions de 30 % à 50 % sur les grandes marques de prêt-à-porter.

L’origine des magasins d’usine à Troyes

Les premiers magasins d’usine et de négoce naissent à Troyes dans les années 50.
À cette époque, le concept consiste à vendre des articles défectueux ou des fins de série à moindre coût. Ces magasins n’étaient destinés qu’au personnel de l’usine qui les fabriquait.
Par la suite, l’avantage s’est élargi à la famille et aux amis des employés des usines de textile.

Dans les années 70, on commence à créer une boutique dédiée accolée à l’usine de production.
Ces magasins en vente directe sont désormais ouverts à tous.
Peu à peu, ils se détachent du site de fabrication pour se regrouper dans les années 80 et migrer dix ans plus tard à la périphérie de Troyes.

« Avec 85 000 m2 de surface de vente, Troyes est la capitale européenne des centres de marques »

Les centres de marques ou regroupements de magasins d’usine

Le premier centre de magasins d’usine voit le jour en 1991 avec l’ouverture de « Marques City » à Pont-Sainte-Marie, au nord-est de Troyes.
Ce centre de marque historique compte une trentaine de boutiques pour une centaine de marques de prêt-à-porter.

Puis, c’est le tour de « Marque Avenue Troyes » qui s’installe à Saint-Julien-les-Villas au sud-est de Troyes.
Ce deuxième centre de marque installé dans une ancienne usine textile réhabilitée ouvre en mars 1993 et propose une cinquantaine de magasins de déstockage avec plus de 150 marques renommées.

Le troisième grand pôle est « Mc Arthur Glen » créé à côté de « Marques City » en 1995. Cette enseigne anglo-saxonne possède 24 centres outlet répartis dans 9 pays. « Mc Arthur Glen Troyes » a été entièrement rénové en 2007 selon un principe avant-gardiste.
Une centaine de boutiques sur près de 30 000 m2 de surface sont disposées à la manière d’un village dont l’architecture s’inspire des maisons à colombages du cœur historique de Troyes.

Le dernier né des centres de marques est « Village de Marques » installé à proximité de Mc Arthur Glen Troyes à Pont-Sainte-Marie.
Réalisé dans un design moderne et épuré, il regroupe 13 boutiques de fabricants construits autour d’une place avec un espace de loisirs pour les enfants.

Un savoir-faire textile ancré dans le passé de Troyes

Le savoir-faire des Troyens dans le domaine du textile remonte au moins au 12e siècle.
Troyes comptait de nombreux tisserands, drapiers ou teinturiers.
La bonneterie apparaît dès 1505 lorsqu’une confrérie de bonnetiers dépose ses statuts.
Troyes commence par confectionner des bonnets avant de se spécialiser plus tard dans la production de bas.

La première manufacture de draps et tricot est créée en 1630.
Une autre ouvre en 1746 avec les premiers métiers en bas de coton. En 1846, on compte déjà 10 800 métiers à tricoter à Troyes et dans l’Aube. En 1903, plus de la moitié de la bonneterie française est fabriquée à Troyes !

Aujourd’hui, l’avenir de la bonneterie auboise s’oriente vers le développement des textiles techniques pour les secteurs du médical, de l’automobile, du sport ou encore du bâtiment.
Basé à Troyes, l’Institut français du Textile et de l’Habillement accompagne les entreprises de l’industrie textile dans leurs projets de recherche et développement.