Après un passage à la Maison du Tourisme de Troyes, c’est l’estomac vorace que je vous invite à parcourir la ville pour une balade gourmande.

Rien de meilleur que l’odeur alléchante d’une boulangerie au petit matin pour démarrer cette journée où calories et culpabilité n’ont pas leur place.

La boulangerie Gérard (1), bien connue sur la place de Troyes, saura vous séduire par sa vitrine colorée et généreuse. N’hésitez pas à goûter une de leurs viennoiseries, bien qu’il soit fort probable que leurs pâtisseries vous fassent également de l’œil.

Une multitude de saveurs et parfums ornent les étales de cette boulangerie.

Ce petits encas matinal sera le point de votre départ pour arpenter la ville. A quelques minutes à pieds, rejoignez l’imposante basilique Saint Urbain de Troyes qui porte le nom du Pape troyen Saint-Urbain IV.

Majestueuse, cette basilique dont l’architecture, l’histoire et les vitraux transpirent l’art gothique, ne vous laissera pas indifférent.

Poursuivez votre balade en remontant la rue Clémenceau jusqu’à la Cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul. N’hésitez pas en chemin à faire un détour par le Canal où la Seine se découvre joliment.

Le Canal abrite également le cœur romantique de Troyes avec son désormais célèbre emblème : le Cœur de Troyes réalisé par les artistes aubois : Michèle et Thierry Kayo-Houël.

Rejoignez ensuite la Cathédrale, bordée de deux musées. Amateurs d’arts, les Musées Saint Loup et d’Art Moderne vous apporteront de quoi assouvir votre soif artistique. Quant à la cathédrale, prenez le temps de vous asseoir en face et de l’admirer de l’extérieur afin de vous en imprégnez avant une visite obligée.

Sur la place de la Cathédrale, vous retrouverez le Cellier Saint Pierre (2) qui abrite l’unique lieu de fabrication du digestif troyen « La Prunelle de Troyes », élaboré à base de noyaux de prunelle.

Le Cellier Saint Pierre est également un magasin où d’autres spécialités auboises vous attendent, telles que le Champagne, le Rosée de Riceys ou encore le Côteau Champenois.

Empruntez ensuite la ruelle à gauche qui vous emmènera droit à l’unique péniche de Troyes « La Barge » (3), lieu idéal pour votre pause déjeuner. Dans un cadre bucolique en plein bouchon de Troyes, vous pourrez déguster des plats faits maison avec à la carte quelques spécialités troyennes.

En effet, lors de votre passage à Troyes, il est fort conseillé de goûter au moins à une spécialité auboise.

Ce restaurant vous propose des plats à base d’Andouillette AAAAA et/ou de Chaource (fromage AOP) tels que :

  • Salade d’andouillette avec toast au chaource fondu
  • Andouillette de Troyes AAAAA de chez Maury à la fondue de chaource
  • Spécial burger au chaource fondu, frites maison et mesclun
  • Croustillant de chaource rôti au miel, mesclun et noix.

Vous y trouverez d’autres assiettes aux saveurs moins troyennes, de quoi satisfaire tous les palais.

L’estomac rassasié, vous êtes désormais prêts pour un après-midi découverte. Parcourez le bassin de la préfecture tout en vous arrêtant au parking sous terrain qui fait honneur à la Cité du Vitrail.

Remontez ensuite la rue Emile Zola, la plus grande rue typique troyenne qui dévoile un grand nombre de maisons à pan de bois aux couleurs flamboyantes. Remontez-là jusqu’à la Bourse du Travail.

Perdez vous dans les petites ruelles adjacentes. Vous y trouverez entre autres le Musée de l’Outil et de la pensée Ouvrière, ou encore le Musée Vauluisant, l’église Saint Pantaléon… Une petite pause s’impose alors dans le square Boisseau de l’église Saint- Nicolas.

Redescendez ensuite la rue de la Monnaie, où vous trouverez de petites boutiques indépendantes avant de rejoindre la rue Champeaux. Cette rue piétonne où les pavés ont pris la place, cache la non moins célèbre ruelle des Chats.

Frayez-vous sans craindre un chemin dans cette ruelle mansardée aux maisons qui s’embrassent par leur toit.

Admirez le reposant jardin Juvénal des Ursins avant de poursuivre vers la Cathédrale Sainte Madeleine qui renferme un jubé en pierre remarquable qui en fait toute sa renommée.

Votre route vous emmènera ensuite sur la rue Général de Gaulle qui vous offrira le Marché des Halles , marché couvert de la ville de Troyes. Flânez dans les différentes allées où le terroir troyen a pris sa place et arrêtez vous dans l’une des boutiques de la Maison Pascal Caffet (4), pâtissier et chocolatier. Vous pourrez y faire un achat souvenirs qui plaira sans conteste à vos proches.

Halles de Troyes © Laurent Lempens

Rejoignez ensuite la place de la Mairie. Si le beau temps est avec vous, alors pensez au petit café « Chez Gus » (5) à l’esprit chic bohème. Une balançoire dans le café fera très certainement plaisir aux bambins pendant que vous pourrez vous rafraîchir grâce à leur carte qui propose d’innombrable milk-shakes et smoothies (entre autres).

La journée s’achève, et le repas du midi se fait loin. Suivant votre faim, vous trouverez bon nombre de restaurants et de bars en empruntant de nouveau la rue Champeaux.

Si vous souhaitez allier pause gourmande et envie de vous désaltérer, alors je vous invite cette fois-ci dans la ruelle des chats où se trouve « Le Lapin Bleu » (6). Ce bar propose un grand nombre de vins et Champagne mais également des planches de charcuterie, fromages ect… Profitez de la terrasse de charme de cette ruelle et de son calme.

C’est ainsi que s’achève votre journée aux saveurs troyennes : l’estomac et les yeux enchantés par ces dégustations et ces visites. Cette visite n’exclut évidemment pas d’autres adresses gourmandes, et d’autres visites d’intérêt touristique.

(1) La Boulangerie Gérard, 42 rue Emile Zola, 10000 Troyes (2) La Barge, Quai de la fontaine, 10000 Troyes (3) Cellier Saint Pierre, 1 place Saint Pierre, 10000 Troyes (4) Pascal Caffet, Marché des Halles, rue Claude Huez ou 2 rue de la Monnaie, 10000 Troyes (5) Chez Gus, 29 rue Molé, 10000 Troyes (6) Le Lapin Bleu, 6 ruelle des Chats, 10000 Troyes