En se dirigeant vers l’Ouest de Troyes, ce sont encore de nouveaux paysages…authentiques, atypiques, où s’enchevêtrent joliment les reliefs et les couleurs. Des vallées, des vallons, des champs de colza, des plateaux limoneux, des forêts et des vergers …
Camaïeu de verts, de bruns, de pentes blanchâtres, avec quelques étendues de jaune-colza et de rose des vergers au printemps… c’est le décor idéal des artistes peintres.
Alors allons croquer la pomme et déguster le cidre !!
Bienvenue dans le pétillant Pays d’Othe !!!!!!

En savoir plus …..

Au sortir de Troyes vers l’Ouest, par les communes de Sainte-Savine ou La Rivière de Corps, c’est une invitation à la découverte, une immersion en douceur vers une sorte de Normandie Champenoise qui s’offre à nous. On aperçoit au loin cette ligne ondulée boisée des collines de ce pays préservé.


C’est tout d’abord une traversée de plaines fertiles, parsemées de villages pittoresques qui émergent au beau milieu de champs de colza et de paysages picturaux.
Tels Torvilliers ou encore Messon qui s’étend fièrement au loin, autour de sa charmante église au clocher effilé, en lisière de bois…


Nous sommes aux portes du Pays d’Othe…


Aux portes du pays boisé, comme l’indique l’origine de son nom « Othe ».
Aux portes d’un pays à part, au grand bol d’air pur, presque hors du temps…
Aux portes d’un pays de terroir, de forêt …et d’hommes.

Engageons-nous dans ces villages, véritables paradis de villégiatures,aux maisons de brique et de craie si typiques, tantôt bourgeoises auxétonnantes proportions et aux façades décorées, tantôt rurales en corps defermes  séculaires, aux porchesaccueillants…

Alors bienvenue à Fontvannes, commune verdoyante et vallonnée, au bord de la source de la  Vanne : son église St Alban qui la surplombe et son riche retable en bois du XVIème siècle, représentation du Jugement dernier…aussi son lavoir, façonné de poutres de bois, mais aussi ses promenades au travers d’une nature tranquille et authentique…

Bienvenue à Bucey en Othe, qui s’étire langoureusement le long de la vallée parcourue par un mince ruisseau et ceinturé d’une vaste forêt. Heureux mélange entre nature et patrimoine de Pays. Son église St Jacques le Majeur, son château du XVIème siècle entouré de ses fossés, son pigeonnier du Chaast, signe extérieur de richesse, planté orgueilleusement au beau milieu des champs et enfin son lavoir des Roises du XIXème, fraichement rénové.

Et aussi Estissac, bourg plus imposant posé au pied des collines boisées et le long de la Vanne et de ses affluents. Son église du XVIIIème et ses chefs d’œuvres classés, sa halle du XVIIème, témoignage d’une activité autrefois prospère , ses nombreux lavoirs, et les eaux vives de la Vanne qui alimentent les bassins à truites et saumons du Domaine du Moulin d’Eguebaude…
Sans oublier son Musée de la Mémoire Paysanne, dont le simple nom évoque les nombreux outils agricoles de nos ancêtres, et la volonté de préserver ces dernières empreintes d’un Patrimoine rural.

Enfin le joli village de Vauchassis, niché au creux d’une vallée sertie de forêts giboyeuses.
Oui ces forêts profondes, infestées autrefois de loups ont suscité la vocation de conteurs et inspiré de nombreuses légendes, telle la plus fameuse du Pays d’Othe : la légende des voirloups.

Ah les voirloups… !!!

 Ces hommes ou ces femmes possédés par Satan et se transformant à minuit, en loup ou autre bête maléfique….on en frissonne encore !!!!
Toutes ces forêts denses, profondes sont caressées par des ruisseaux, des rivières…
L’eau est souvent présente dans ce pays vert et boisé.

Elle frissonne au milieu de la verdure, se met en scène le long de jolis lavoirs fleuris et enfin …se repose en plans d’eau rafraichissants, tel celui de Paisy-Cosdon, en offrant baignade et autres plaisirs nautiques.
Et cette eau …..si appréciée des pommiers……

Il y a toujours eu des pommes en Pays d’Othe, et on y a toujours fait du cidre disent les anciens. On l’appelait « Le pays aux pommes » !

Alors venez découvrir et déguster le fameux cidre du Pays d’Othe, venez retrouver le véritable goût du jus de pomme…. Venez le goûter !
Car, le Pays d’Othe ne se raconte pas…….
Il se ressent !