On parvient en voiture au site de Montaigu en s’élevant au-dessus de la commune de Souligny.

Disons-le tout net : ce lieu est enchanteur, et sa magie a opéré dès la préhistoire, comme en témoignent les nombreux silex taillés découverts sur ce mamelon naturel.

Plus tard, les Celtes puis les Mérovingiens y créèrent un village, avant qu’une forteresse médiévale n’y soit érigée.
La citadelle a été démantelée au XVe siècle, et ses pierres ont servi à construire ou à restaurer un certain nombre de bâtiments civils ou militaires en cette bonne ville de Troyes, y compris ses remparts.

Aujourd’hui boisée —plusieurs bornes signalent d’ailleurs les essences les plus remarquables —, la butte s’ouvre sur une clairière où trônent deux bassins et une fontaine indiquant une source. Au fond, plusieurs sentiers s’élèvent, parfois de manière abrupte, jusqu’à l’oppidum surplombant le site, en franchissant une double couronne de fossés à l’aide de passerelles.
De là se déploient plusieurs panoramas offrant des points de vue à couper le souffle sur la ville de Troyes et la plaine champenoise.

L’on peut piqueniquer en famille sur les tables et les bancs disposés dans la clairière, et goûter au silence régénérant d’un lieu propice autant à l’exercice physique qu’à la méditation.