Au n° 2 de la place Jean Jaurès, on ne remarque pas spécialement cette grande bâtisse en pans de bois qui semble avoir été là depuis des siècles et qui ne paraît pas être différente des autres maisons du XVIe s. à pans de bois.

Mais il n’en est rien ! Il y a un détail pourtant qui devrait nous mettre la puce à l’oreille …

A bien y regarder, le premier étage n’est pas typique des façades des maisons de l’époque … il y a un balcon !!!

Anachronisme, hérésie, faute architecturale ?

La réponse est toute autre.

En fait, cette maison ne se trouvait pas à cet emplacement à l’origine ; la « Maison des Chanoines », c’est son nom, se situait à l’emplacement de l’actuel collège Saint Bernard, ruelle de la Corne de Cerf. Sauvée lors de la destruction du collège devenu trop vétuste, tous ses bois sont marqués et conservés.

C’est alors la première fois que l’on démonte une façade pour la remonter à un autre endroit. Nous sommes en 1969 et c’est une opération révolutionnaire !

Lors du remontage, la façade étant plus basse que ses voisines on a dû surélever le tout d’un étage en béton…

Il ne s’agit donc pas d’un balcon mais de l’ancienne porte d’entrée qui se trouve maintenant au premier étage !

Photo d’entête et de mise en page : Maison des Chanoines © Olivier Gobert